Annonces :  BoisMag élu magazine de l’année 2022 !  

Traitement/préservation bois

Vers de nouveaux traitements par la chaleur pour protéger les bois

Plusieurs années après le lancement de la certification CTB A+, délivrée aux entreprises spécialisées dans la protection, le traitement et l’embellissement du bois, l’Institut technologique FCBA et les professionnels certifiés présentent de
nouvelles avancées concernant le traitement des bois par la chaleur avec, à la clé, de futures applications en vue. Découverte.

Après plus de deux années de recherche en collaboration avec les professionnels certifiés CTB A+ et le laboratoire de recherche en biologie BioForBois, le FCBA présente une nouvelle technique de traitement préventif et curatif des bois contre les insectes à larve xylophage à l’aide de la chaleur. Fréquemment utilisée dans les pays d’Europe du Nord, ce type de traitement par la chaleur est une alternative possible aux traitements biocides, soumis à une réglementation de plus en plus stricte, et nocifs pour l’environnement. Dans ce contexte, FCBA a mené différents travaux de R&D pour qualifier cette technologie. Début 2020, les résultats de ces premiers travaux avaient notamment permis de déterminer
l’association durée / température à atteindre pour une mortalité totale de ces insectes. Une méthodologie associée avait été formalisée et décrite dans le référentiel CTB A+ mis à disposition des professionnels en mars 2020. Depuis, cette technologie s’est progressivement déployée auprès des adhérents CTB A+. À ce jour, elle a été mise en oeuvre sur plus d’une centaine de chantiers, réalisés sous certification, partout en France (Landes, Gironde, Périgord, Manche, région parisienne…). Fort de cette efficacité prouvée sur les infestations par insectes à larve xylophage, FCBA et son laboratoire BioForBois ont poursuivi leurs travaux de R&D afin de valider les possibilités d’élargissement de cette technologie à d’autres types de pathologies du bois.

Des tests sont en cours pour évaluer l’effet du traitement par la chaleur sur les mérules.

Crédit photo : FCBA

 

POUR LIRE LA SUITE DE CET ARTICLE COMMANDEZ BOISMAG N°208 : JE COMMANDE