Annonces :  BoisMag élu magazine de l’année 2022 !  

News

Le Cameroun sur la voie de la légalité

Un arrêté signé le 15 décembre dernier fait du Cameroun le premier pays africain à imposer l’utilisation du bois légal pour ses marchés publics. Ce texte, attendu depuis 2016, est une avancée majeure dans la mise en application de l’Accord de partenariat volontaire pour le commerce légal du bois (APV-FLEGT) au niveau national, en vue de limiter l’incidence des activités illégales sur les performances économiques du secteur forestier et de réduire l’importation de produits dérivés du bois. Un progrès décisif pour la filière forêt-bois camerounaise, même si un gros travail reste à faire sachant que, selon les dernières estimations de la FAO (Food and Agriculture Organization) publiées au mois de septembre, « la proportion de sciages provenant de sources légales et approvisionnant le marché domestique est estimée à seulement 27 % du volume total de bois d’œuvre en circulation dans les marchés des principales villes du pays » !