Annonces :  BoisMag élu magazine de l’année 2022 !  

Filière

Tomra Recycling à la pointe du recyclage du bois

Engagé dans le recyclage du bois depuis plus de dix ans, le groupe norvégien Tomra poursuit son développement avec la mise au point de nouvelles solutions pour les professionnels de la filière. L’occasion de faire le point sur la stratégie du groupe et sur ses futurs projets avec Jose Matas, chef de produit bois chez Tomra Recycling. Interview.  

Pouvez-vous en quelques lignes dresser un rapide historique du groupe Tomra ?

Le groupe Tomra, en tant que fournisseur mondial de systèmes de collecte et de tri avancés, fête ces jours-ci son 50e  anniversaire. Tomra a en effet été fondé en Norvège le 1er avril 1972. Ses fondateurs ont inventé le premier distributeur automatique inversé pour les bouteilles consignées. Cette invention a été révolutionnaire pour les processus de recyclage, son concept est utilisé aujourd’hui dans le monde entier. Au fil des décennies, le portefeuille de technologies du Groupe s’est étoffé dans le tri des matériaux, et ses domaines d’interventions se sont ouverts à l’industrie alimentaire, au recyclage et à l’industrie minière. Nous sommes aujourd’hui un groupe mondial, 8 200 de nos systèmes fonctionnent aujourd’hui dans une centaine de pays. Le groupe Tomra Systems ASA est coté à la Bourse d’Oslo. Il réalise un chiffre d’affaires global de 1 milliard d’euros et emploie 4 600 personnes dans le monde.

Depuis combien de temps êtes-vous présents sur le marché français en général et pour le recyclage du bois en particulier ? 

Quelles sont vos ambitions dans l’Hexagone ? Cela fait plus de 10  ans que Tomra est actif dans le secteur du recyclage du bois au niveau mondial. Le groupe est implanté en France depuis près de 15 ans. Notre siège est dans le Sud, à Salon-de-Provence. Nous avons installé et maintenons un parc de plus de 500  machines en France, avec une trentaine d’emplois directs et un réseau de soustraitants. Nous sommes leader sur le marché du recyclage, les déchets ménagers, le plastique, les métaux ont été les principaux gisements que nous avons traités. Le bois est un secteur en plein devenir.

Quelle est la part de produits bois recyclés par rapport au volume total produit par le marché français ?

 On peut donner des ordres de grandeur. La France générerait 7,2 millions de tonnes des déchets bois. Près de 80% seraient ensuite valorisés et remis dans le circuit de production (soit 57% en tant que matière première secondaire, et 22% en valorisation énergétique). Selon l’Ademe, 1 million de tonnes de bois recyclé était incorporé dans des panneaux de particules en 2017.

Quels types de produits bois êtes-vous en mesure de recycler ? Et quels sont ceux que vous ne pouvez pas traiter et pourquoi ?

Notre solution X-Tract répond aujourd’hui aux besoins des fabricants de panneaux de particules. Nous nous sommes concentrés sur ce besoin spécifique car il est important, nous le desservons depuis 10 ans. 

Que deviennent les «déchets» de bois une fois recyclés ? Comment se déroule le recyclage des produits bois ?

Notre machine produit une fraction propre de copeaux de bois recyclés en identifiant et séparant les matériaux inertes (verre, pierres, céramiques, etc.) et les métaux des particules de bois. Les copeaux de bois purs récupérés resservent directement pour la production de panneaux de particules standard. Encore faut-il aussi séparer le bois par catégorie, d’un côté le bois A – bois non transformé – et de l’autre, le bois B – produits à base de particules de bois transformé, comme les panneaux de MDF. C’est là que la nouvelle solution de Tomra Recycling intervient. Les fabricants peuvent ainsi obtenir exactement la qualité de matériaux recyclés souhaitée dans la composition de leurs panneaux de particules en n’exploitant que du Bois type A.

“ La France générerait 7,2 millions de tonnes des déchets bois. Près de 80 % seraient ensuite valorisés et remis dans le circuit de production”.  
Jose Matas, chef de produit bois chez Tomra Recycling.

Quelles machines / solutions avez-vous mis en place pour le recyclage du bois ? 

Tomra a combiné sa technologie Autosort®, la machine de tri phare de la gamme leader sur le marché du recyclage, avec un module complémentaire de tri basé sur l’apprentissage profond baptisé « Gain ». Nous avons ainsi mis au point une solution capable de distinguer et de trier différents types de matériaux à base de bois. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre nouvelle solution de tri faisant appel à l’IA ? Pour atteindre les exigences de pureté des industriels, il faut non seulement éliminer les matériaux inertes et les métaux dans le flux d’entrée, ce que nous savions déjà faire, mais aussi d’autres impuretés comme les composites de bois d’ingénierie et les polymères. C’est là que le deep learning est entré en jeu. Notre module de tri basé sur l’apprentissage profond Gain se combine avec la machine à base de capteur à rayons X que nous utilisions déjà pour obtenir une solution nouvelle de très haute performance. Elle a été lancée sur le marché mondial en décembre 2021. Pour la première fois, on peut détecter, analyser et trier chaque type de bois différent, et obtenir une fraction pure de bois véritable.

Comment envisagez-vous le recyclage du bois? 

Il ne va cesser de progresser en volume car la demande est énorme ! C’est indispensable : il faut réduire l’abattage, et passer d’une gestion linéaire à une gestion circulaire des ressources. En parallèle, la technologie d’apprentissage profond repousse les limites du possible. Ce qui est aujourd’hui difficile à trier, sera demain un jeu d’enfant ! 

Pour Tomra, le secteur du bois est une des priorités de développement cette année, grâce au lancement de cette nouvelle solution technologique, et au renforcement de nos équipes de spécialistes au plan européen. Cela d’autant plus que le secteur au plan mondial est fortement impacté par l’inflation. Or, le bois recyclé est acheté jusqu’à 40% moins cher que le bois frais. On a vu les sources d’approvisionnement se tarir très vite dernièrement, et des pénuries se créer. Avec la crise sanitaire, beaucoup de filières subissent le même sort, et la crise ukrainienne accentue encore le trait. La mondialisation a montré ses limites, on cherche aujourd’hui à réduire la dépendance aux importations pour préserver nos économies et le fonctionnement de nos entreprises. Un enjeu tant national qu’au plan de chaque chef d’entreprise ! 

Mais au-delà de cela, c’est d’urgence climatique dont il est question, avec des réglementations mondiales et européennes qui responsabilisent de plus en plus les acteurs industriels sur leurs impacts environnementaux. On est bien rentré dans une nouvelle ère, il y a de forts accélérateurs tendanciels pour le type de solutions de recyclage que nous proposons, qui sont la clé d’une économie circulaire.

Sur quoi porteront vos prochains projets de R&D et vos futurs investissements ? Pensez-vous être en mesure de recycler l’intégralité des produits bois dans un avenir proche ? 

Sur le papier, tout est possible… Mais en général, la R&D du Groupe répond aux besoins des clients. Cela dépendra donc des problématiques qu’ils vont nous soumettre. Ces dernières années, Tomra Recycling a été contacté par un nombre croissant de clients qui cherchent à utiliser du bois recyclé d’un niveau de pureté beaucoup plus élevé dans leurs processus de production pour faire face à la pénurie de matériaux, et s’engager dans une démarche plus durable. Cela a donné naissance à notre application nouvelle pour le bois, boostée à l’analyse de la data, et au deep learning. Nous avons donc encore beaucoup d’autres projets qui sont pour le moment confidentiels.

Avez-vous un message à faire passer aux professionnels de la filière ? 

D’abord, n’hésitez pas à nous contacter et à nous soumettre vos problématiques métiers, aussi complexes et inédites soient-elles. Nous travaillons main dans la main avec nos clients et en coopération avec l’ensemble des acteurs d’une filière  : automatiser le tri et obtenir des flux de matière purs, c’est valoriser financièrement les déchets des uns, et permettre aux autres d’augmenter la part des matériaux recyclés qui rentrent dans la composition de leur production et dans leurs approvisionnements. Au final, ce sont pour tous des gains qui se traduisent concrètement en termes de sécurisation de leur business, d’amélioration de leur rentabilité, de diminution de leur empreinte écologique… Ensuite, venez tester en grandeur réelle dans notre centre de tests vos échantillons de matériaux, pour vous rendre compte des bénéfices que vous pouvez en retirer. Cette étape de test est essentielle pour arriver à ce que nos ingénieurs méthodes recommandent la meilleure combinaison de technologies pour obtenir un résultat optimal au cas par cas. Chaque client est spécifique, nous faisons du sur-mesure pour un résultat à la pointe. Enfin, et c’est sans doute le plus important, en matière de recyclage, les possibilités sont énormes et le temps presse pour économiser les ressources de la planète et réduire les émissions de CO2 … Tomra est un acteur fortement engagé dans l’économie circulaire, tous nos collaborateurs sont des agents du changement, des acteurs de la révolution de la ressource. 

“ Ce qui est aujourd’hui difficile à trier, sera demain un jeu d’enfant !”

   Jose Matas, chef de produit bois chez Tomra Recycling

Propos recueillis par Adèle Cazier