Annonces :  BoisMag élu magazine de l’année 2022 !  

EquipementsProduits

La fusion de Microtec permet désormais de proposer une technologie de pointe dans l’industrie du bois

Malgré la crise sanitaire, nous avons eu une année exceptionnelle. Nous avons dû repenser notre manière de se déplacer et de traiter les affaires. Microtec a non seulement amélioré ses méthodes de travail à distance, mais a également enrichi ses compétences en s’associant à Woodeye et Finscan. La fusion a débouché sur un portefeuille de produits plus large offrant des produits pour chaque étape de la chaîne de mise en valeur de la production. C’est avec fierté que Microtec a dévoilé les résultats de ces efforts conjugués sur le marché français lors du salon Eurobois 2022.

La fusion d’entreprises aux origines culturelles et aux orientations commerciales différentes ne va naturellement pas sans présenter certaines difficultés. Cependant ces différences pourraient bien, selon Stefan Nilsson, chef de la direction chez Microtec Linköping, traduire la complémentarité de ces entreprises. Avec l’expérience des différentes applications, des marchés géographiques et des enseignements tirés de leurs stratégies commerciales respectives, il y a beaucoup à apprendre les uns des autres. Il est également convaincu que Microtec sera dans uns situation favorable pour conquérir de nouveaux marchés. Au cours du salon Eurobois 2022 Microtec a présenté sa nouvelle génération de scanners qui lui permettra de concrétiser cette avancée.

Être deux des pionniers du secteur signifie que nos connaissances et notre savoir-faire combinés sont sans précédent” – Stefan Nilsson

 

Microtec a toujours représenté une marque solide et bien connue sur le marché français. Cette fusion offre bien entendu de plus grandes opportunités puisque Microtec peut désormais offrir une palette complète de produits et de solutions allant du tri des grumes à l’inspection finale des produits finis. Fabien Iffrig, Responsable régional du marché français considère également que la fusion permet à Microtec de proposer des solutions plus ciblées à ses clients. Microtec espère que la gamme de produits désormais plus large offrira non seulement un marché plus vaste, mais qu’elle proposera un fournisseur unique auprès d’un acteur bien connu du secteur. Être deux des pionniers du secteur signifie que nos connaissances et notre savoir-faire combinés sont sans précédent, déclare Nilsson. De plus, Iffrig souligne que l’expertise et la collaboration apporteront une valeur ajoutée au client en garantissant une haute qualité des
produits et services de Microtec.

Nilsson et Iffrig auront l’honneur de se rendre à Lyon et de présenter le résultat de la coopération sur le marché français. Ils se réjouissent de rencontrer les clients qu’ils n’ont pas pu voir au cours des deux dernières années en raison de la pandémie. Selon Iffrig, Eurobois permettra aux acteurs clés de la filière bois de découvrir les dernières innovations. Nilsson estime que le nouveau scanner de plate-forme commune suscitera beaucoup d’intérêt et de curiosité puisque ce sera la première fois qu’il sera présenté publiquement en France. La pandémie a entraîné le report de nombreux investissements, mais on considère que les subventions gouvernementales devraient générer de nombreux investissements dans la technologie des scanners, à la fois pour la première et la deuxième transformation du bois. Il semble donc que le marché soit prêt à reprendre là où il s’était arrêté, et Nilsson et Iffrig se réjouissent de reprendre les négociations avec leurs clients.

En savoir plus sur l’entreprise Microtec :

https://microtec.eu/fr/