“Notre objectif : 100 % de bois certifié en 2025”

“Notre objectif : 100 % de bois certifié en 2025”

L’entreprise familiale belge de cinquième génération Vandecasteele Houtimport, fondée en 1883, doit faire face à de vieux préjugés sur le bois dur. « Tout le monde sait que le bois tropical est très durable, explique Isabelle Polfliet, responsable de la conformité, et pourtant de nombreux utilisateurs associent encore son utilisation à la disparition des forêts. » C’est pourquoi la société mise pleinement sur le bois certifié.

La durabilité et la fiabilité font partie de l’ADN de Vandecasteele Houtimport. L’entreprise est déterminée à ne plus commercialiser que du bois certifié d’ici à 2025, explique Isabelle Polfliet : « En matière de résineux, nous y parvenons à 99 %. Le défi, bien sûr, réside dans le bois dur tropical, et nous en sommes déjà à 66 % ! » Pour Vandecasteele Houtimport, c’est une évidence : seul le bois certifié a un avenir. Des investissements substantiels ont donc été consentis dans cette perspective. « Atteindre cet objectif est un travail de longue haleine, auquel tous les partenaires doivent être associés. Pour tenir notre engagement de ne commercialiser que du bois provenant de forêts bien gérées et certifié, nous devons nous assurer que nos partenaires commerciaux utilisent eux aussi les processus de certification
et de durabilité les plus stricts. »

 

Carla Vanessa Moraes da Silva, ingénieur forrestière.

 

Cela se traduit par de nombreuses actions en interne. « Tout d’abord, nous avons été assistés par des experts externes pour mettre en ordre nos procédures et notre protocole. Un exemple : nous appliquons une politique d’achats responsables qui doit être signée par chaque fournisseur. » L’équipe de Vandecasteele a été renforcée par un ingénieur forestier basé au Brésil : « Nous pouvons ainsi surveiller chaque expédition et appliquer avec rigueur la législation locale, en constante évolution. Cela envoie un signal très clair à nos fournisseurs, qui savent que faire affaire avec nous signifie se conformer à une procédure actualisée en permanence. Tout transport de bois nécessite une autorisation : en cas de doute, nous n’acceptons pas la marchandise. »

Numériser
Une nouvelle étape a été franchie en 2021, avec la collaboration de 11 Foundry : « Nous désirions numériser tous les processus au sein de notre entreprise. Leur logiciel Fibertrace nous permet de traiter ceux qui sont liés à la conformité », précise Isabelle Polfliet, avant d’ajouter que « le choix du bois certifié ne signifie pas que nous écartons tous les fournisseurs non certifiés. Des auditeurs externes réalisent des audits de terrain financés par nos soins. Cette démarche permet aux fournisseurs d’avoir un aperçu de leurs méthodes, des points à améliorer… et nous donne, à terme, l’opportunité de gagner de nouveaux fournisseurs certifiés. »

Vandecasteele est depuis longtemps engagé dans la préservation des forêts. L’entreprise importe plus de 125 types de bois différents depuis 40 pays, et dispose de 105 000 mètres cubes de stocks, principalement bois exotiques et bois résineux certifiés. « Cette large gamme d’essences est aussi le résultat de notre soutien au programme LKTS du FSC Danemark. Nous contribuons à la promotion d’essences moins connues, que nous avons en stock et proposons comme alternatives. Trop souvent, les réglementations se réfèrent aux bois connus ; or, pour assurer une gestion forestière responsable, il faut choisir la bonne classe de durabilité plutôt qu’une essence de bois spécifique. »

Préserver la forêt
Dans une forêt préservée pour l’avenir, seuls les arbres matures – soit un à trois arbres par hectare – sont récoltés. L’abattage suivant n’aura pas lieu avant au moins 25 ans. Les arbres-mères, ou abritant des nids d’abeilles par exemple, ne sont bien sûr pas coupés.

Évolutions positives
Isabelle Polfliet note une évolution dans le comportement des consommateurs qui, conscients de la nécessité d’utiliser du bois certifié, posent de plus en plus de questions sur l’origine du produit. « Importer du bois tropical dépasse la simple demande de bois certifié. En interne, les processus et les procédures doivent être en ordre : ”Dis ce que tu fais et fais ce que tu dis”. Notre entreprise est attentive aux nouvelles idées et aux avancées de la législation, comme la Loi sur la déforestation. Grâce à notre collaboration avec des experts externes, nous élargissons nos connaissances et continuons à progresser. »

Des étapes importantes ont déjà été franchies avec l’arrivée du Règlement européen sur le bois, mais l’entreprise peut et doit faire mieux encore. « Nous appelons de nos voeux une meilleure surveillance et une promotion accrue du bois certifié. Vandecasteele fait passer ce message en permanence via son site Web et des campagnes de communication. L’achat de bois certifié FSC® contribue à 14 des 17 objectifs de développement durable (ou Sustainable Development Goals) des Nations Unies.

Nous collaborons depuis plus de vingt ans avec le VOKA dans le cadre de la Charte de l’entrepreneuriat durable.

Au cours des trois dernières années nous avons intégrés avec succès les 17 objectifs de développement durable (ODD) dans nos activités commerciales. « La lutte contre le changement climatique, la construction d’une société
inclusive et le renforcement de l’entrepreneuriat circulaire sont des défis mondiaux qui peuvent être relevés localement.
Les ODD des Nations Unies sont donc un outil idéal sur lequel les entreprises peuvent fonder leurs actions de développement durable »

Vandecasteele Houtimport est fière d’avoir obtenu le « certificat SDG Pioneer » de l’UNITAR CIFAL.

 

RETROUVEZ VANDECASTEELE AU CARREFOUR INTERNATIONAL DU BOIS

HALL GRAND PALAIS – STAND B30 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS
T +32 56 43 33 33 – www.vandecasteele.be