Välinge part à la conquête du marché français

Välinge part à la conquête du marché français

Bien connu des professionnels du revêtement de sol et du mobilier pour ses nombreux dépôts de brevets, le groupe Välinge franchit un nouveau cap. Avec la création de la division Välinge Flooring en 2018, l’entreprise suédoise se lance dans la commercialisation de ses propres produits et ambitionne de conquérir le marché français à l’horizon 2022.

Fondée en 1993 par le Croate Darko Pervan, inventeur du sol stratifié dans les années 1970, Välinge Innovation est, à l’origine, une société suédoise de R&D et d’ingénierie dépositaire de nombreux brevets dans les domaines du revêtement de sol, et du mobilier. « Nous sommes actuellement titulaire de plus de 3 400 brevets utilisés par 250 propriétaires de licences à travers le monde, explique David Sarcinella, directeur général France. Depuis les années 1990, notre mot d’ordre est l’innovation et nous travaillons dans ce sens avec la mise au point de nombreuses solutions telles que l’assemblage par clip dans les années 2000, ou la technologie Woodura en 2014 qui permet de densifier le bois grâce à l’injection d’une poudre de bois recyclée dans les pores
du bois. » Une technologie brevetée et aujourd’hui éprouvée qui augmente la résistance et la stabilité des revêtements de sol (multiplication de 3 à 5 de la dureté du bois), tout en optimisant la matière première : « La technologie Woodura s’inscrit également dans le cadre d’une démarche environnementalesouhaitée par notre PDG en réduisant par 10 la consommation de bois afin de préserver la ressource. En effet, 1 m3 de bois permet de produire 10 à 12 m2 de parquet massif, environ 40 m2 de parquet contrecollé et 120 à 140 m2 de revêtement Välinge Flooring. Je suis donc convaincu que l’avenir de la consommation de bois passera par ce type de produit. »

 

 

Émancipation
De 2014 à 2017, Välinge souhaite désormais voler de ses propres ailes avec la création en 2018 de la nouvelle division et marque Välinge Flooring, dédiée au monde du revêtement de sol : « Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, nous avons construit notre première usine de production en Suède en 2018 [capacité de 6 millions de m2/an NDLR] pour alimenter le marché scandinave avant de nous tourner vers l’international début 2020 avec l’ouverture d’une filiale aux USA pour alimenter le marché Nordaméricain. » Malgré la crise sanitaire, « tout a été très vite », puisqu’une deuxième filiale a vu le jour en 2021 à Shanghai pour le marché asiatique, et que le groupe suédois lorgne désormais sur l’Europe avec la création de la filiale française
début 2022 pour alimenter l’Hexagone et l’Europe du Sud. Outre ses développements commerciaux, la production est en passe de connaître un bel essor avec le rachat, en juin dernier, d’un industriel du parquet croate en vue de construire « la plus grosse usine de production de parquet et de placage au monde ». D’une capacité de 24 millions de m2/an, ce futur mastodonte permettra à Välinge Flooring de produire 30 millions de m2 de parquet par an en Suède et en Croatie pour couvrir la demande de l’ensemble de ses filiales. « Aujourd’hui, nous poursuivons un double objectif : développer la marque Välinge flooring en tant que fabricant, et poursuivre notre travail sur le bois densifié au travers de partenariats avec d’autres industriels. »

 

Välinge est confiant quant à son implantation sur le marché français et l’attrait de ses nouveaux produits.

 

 

Objectif France
Les choses semblent évoluer : « En 2014, lors du dépôt de notre brevet, il a été difficile de convaincre les industriels du monde du parquet, qui reste encore très traditionnel. Heureusement, les mentalités évoluent et nous disposons aujourd’hui de nombreux contacts sur les marchés européens, asiatiques et américains. Nous sommes davantage écoutés et le produit est de plus en plus connu, y compris en France où, à l’heure du lancement de la filiale, nous avons de très bons retours de terrain et un très bon accueil du produit auprès des professionnels, même de la part de certains très traditionnels ! » De quoi aborder sereinement cette implantation sur le marché français avec le revêtement Välinge Flooring, et plein de nouveaux produits dans les tuyaux dont un parquet à bâtons rompus et un sol dépolluant prévus pour 2022. « Il y a beaucoup de choses à venir, de belles perspectives et de beaux messages environnementaux à faire passer », conclut David Sarcinella.

 

 

 

 

Avec le rachat d’une industrie croate, Välinge devrait produire 30 millions de m2 de parquet par an.

 

Adèle Cazier

 

 

Crédit photo : Välinge